Correch Fabien
59 rue de Ponthieu
Arcade des Champs Élysées
75008 Paris
N°TVA : 50479244162

La science démystifie le massage

07/03/2013

La science démystifie le massage

Dans toutes les civilisations anciennes, avec toutes sortent de techniques expérimentées, le massage a toujours était connu pour les bienfaits d'assouplissements des articulations, des muscles, une meilleure circulation sanguine et autres.

Mais pour un scientifique la question reste posée "Que ce passe-t-il vraiment biologiquement ?".

Les scientifiques ont conclus depuis longtemps que les actions bio-mécaniques entraînent la modification chimique des cellules.

De nouveaux outils de recherche utilisés par le chercheur Mark Tarnopolsky et son équipe canadienne ont permis d'élucidés les modifications de 9 gènes différents après un massage local de dix minutes.

Observation du phénomène

  • 1re étape :
    Les pressions exercées par le massage sont détectés par les capteurs des membranes cellulaires qui font passé l'information à l'intérieure de la cellule.
  • 2e étape :
    Sous l'influence de ces pressions les protéines kinases sont modifiés dans leur structure, ces protéines ont le rôle de transformer le message mécanique en message biologiques.
  • 3e étape :
    L'information se retrouve maintenant à l'intérieure du noyau de la cellule où 9 gènes vont être modifiés dont la nucléoporine 88 impliqué dans la diminution du mécanisme inflammatoire.
  • 4e étape :
    Autre mécanisme mis en œuvre par les gènes, la production de mitochondries qui sont de petits organisme cellulaire fournissant de l'énergie aux cellules. Donc une récupération du tissu musculaire plus rapide.

Ces découvertes appréciées et commentées aussi par Pierre Porttero professeur en biomécanique à l'université de Créteil et le chercheur Emmanuel Farge en mécanique et génétique à l'Institut Curie.

Conclusion des études, cette suite de causes à effets montre une diminution nette des molécules responsables des inflammations.

Retour à la liste des actualités
Top